porte_avion_clemenceau

Et bravo, dans la catégorie gaspillage, voici l'histoire du Clémenceau et son désamiantage. L'ancien porte avion français devait étre désamianté puis démonter en Inde. Le voyage à coûté environ 2 million d'euros à une société qui comptait se rembourser avec la vente des matériaux du porte avion.

Aprés des problèmes survenus dans le port de Toulon avec Greenpeace qui manifestait puis les autorités Égyptiennes qui ne voulaient pas que le bateau emprunte le canal de Suez pour se rendre dans l'océan Indien, voici que les autorités Indiennes se posent la question de le faire appareiller ou pas sur leurs cotes vu que ce n'est plus qu'un déchet ambulant et que les travailleurs indiens n'ont pal de protections face à l'amiante apparemment.

Mais le porte avion est déjà la bas, dans l'urgence et pour éviter l'incident diplomatique déjà amorcé, Jacques Chirac annonce le rapatriement du Clémenceau à Brest. Seulement, le maire de Brest déclare qu'il n'en veut pas...

A suivre...

Facture provisoire pour l'état français :

  • 1 million d'euros pour le retour

  • 15 millions pour le désamiantage